C’est comme ça la vie clic clac qui claque
                                              Au vent des joies, des peines et des espoirs,
                                              Y’a des jours où ça racle, où c’est ric-rac,
                                              Où l'on s’efface sur un au-revoir.
                                              La chance, l’occas, il suffit de la saisir
                                              À pleines mains, la modeler à ses désirs,  
                                              Il suffit d’être prêt, et surtout de vouloir,
                                              Il ne faudrait pas en faire toute une histoire !  

                                              Eh oui, c’est ainsi qu’elle doit aller la vie,
                                              Faite d’aléas, gens qui pleurent et gens qui rient,
                                              Comme un feu d’artifice, que ça pétarade,
                                              Projette des paillettes comme à la parade,
                                              Que ça crépite comme des coups de feu… tac, tac,
                                              À l’instinct, sans préméditation, tout à trac,
                                              Des friandises qui explosent dans la bouche,
                                              Des comédies pour Arlequin ou Scaramouche.

                                              Pour changer de vie, changer de planète,
                                              Vivre enfin tout simplement, faire place nette.
                                              Des rimes comme des notes qui claquent, claquent  
                                              Au vent des courants d’air et qui craquent et recraquent,
                                              Autant d’images de vie qui font chaud à l’âme
                                              Malgré tout, malgré les larmes et les drames.
                                              Alors, Il faut que ça éclate et qu’on s’éclate
                                              Quand s’ouvrent les vannes et que le cœur se dilate.
                                              Avec des rythmes endiablés qui se déchaînent
                                              Mêlés à de douces mélopées qui s’enchaînent :
                                              Il faut que la musique vive, que ça vibre
                                              Jusqu’aux tripes,  jusqu’au plus profond de nos fibres.

                                          
Eh oui, sans préavis, la vie va et vient, libre

                                             Comme l’air, espèce de bulle en équilibre
                                             Instable certes, mais n'est-ce pas, quelle chance
                                             Pour tous ceux qui y croient et qui ont confiance !
                                             Des rimes, j’ai ai plein pour vous dans ma besace,
                                             Toutes chaudes, toutes neuves, bien en place,
                                             Tout en romantisme pour des rimes tendresse,  
                                             Tout en suavité pour des rimes caresse.

                                             Il me faut sans tarder aux muses en appeler,
                                             Semer mes notes, affûter ma plume, mêler
                                             Euterpe avec son hautbois et sa longue flûte
                                             Aux sons clairs qui éclatent et s’élèvent en volutes,
                                             Terpsichore égrenant ses notes sur sa lyre
                                             Pour accompagner mes vers dans un joyeux délire,
                                             Une musique légère qui monte jusqu’aux cieux
                                             Régaler l’empyrée en égayant les dieux.

                             Euterpe               Terpsichore

                  <<  Christian Broussas –Amour clic clac- 14/09/2017 • © cjb © • >>